La commercialisation de la mobilisation citoyenne

Ce que vous venez de voir, si vous avez cliqué sur play bien entendu, est ce qu’on nomme une Flash Mob ou mobilisation éclair dans la langue de Molière.

Certainement que c’est impressionnant, magnifique, émouvant aussi de voir toute cette masse humaine rassemblée pour chanter une si belle chanson. Tous ces gens dont la vie a été illuminée un instant par cette promiscuité avec de parfaits inconnus et la réalisation de ce projet fou fou fou.

Ce qui dérange par contre c’est de voir la récupération d’une mobilisation citoyenne, issue d’un groupe sans autre idée que de déranger l’ordre établi, la routine, le statu quo, par un groupe organisé ayant pour but l’occupation de l’espace public avec en tête un profit accru.

Je suis pas mal certain que si un groupe de citoyens avait organisé une mobilisation de 13500 personnes dans Trafalgar Square, ils se seraient fait arrêter par l’anti-émeute, on parle ici de gaz lacrymogènes et de présentateurs de nouvelles qui parlent de vitrines éclatées et d’agitateurs arrêtées suite à des altercations avec la police. Par contre, comme la compagnie T-Mobile a dû payer une somme appréciable pour avoir accès à l’espace public.

Un peu comme les artistes visuels qui cherchent à embellir nos cités et se font ensevelir sous les amendes salées (non, pas les noix…) tandis que d’autres peuvent polluer nos espaces publics en les remlissants de pubs, de néons et autres… En tous cas, à Laval ça paraît! (Merci Colossus et autres centres d’achats du coin…)

On en vient à souhaiter plutôt des politiciens qui ont des cojones comme ceux de Sao Paolo au Brézil qui ont décidé de retirer tout cet encombrement de leur ville. Après toute une bataille certes, ils ont réussi et la ville ne s’en porte pas plus mal. En voici quelques images qui font rêver.
Sao Paulo sin pub.
Sao Paulo sin pub.

Lien flicker

Quand est-ce que la direction de la santé publique au Québec nous mettra en garde contre la sursaturation cognitive? Quand !? Vous le demandais-je. J’ai bien hâte que certaines administrations municipales d’ici mettent leurs culottes et aillent de l’avant avec des projets semblables et qui sait, on pourrait peut-être même espérer une récupération de l’espace public par les artistes plutôt que par des compagnies…
Sans le tag, c'est beauPlus beau qu'une pub de vêtements non?On peut rêver...On peut rêver!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s