PIRLSLe Programme international de recherche en lecture scolaire (PIRLS) est un examen international de lecture tenu aux cinq ans qui s’adresse aux jeunes de la quatrième année du primaire. Les résultats de la dernière vague de cet examen ont été diffusés hier dans les médias. Disons que les manchettes se sont bien accordées avec l’idéologie de chaque média!

Pendant que Le Devoir (ou La Presse canadienne) titrait Les écoliers de 4e année du Canada obtiennent un bon rendement en lecture, Radio-Canada y allait d’un regard moins positif, mais tout aussi pan-canadien, en soulignant que Les enfants canadiens lisent moins bien que les élèves américains et La Presse, elle, choisissait un titre visant, à son habitude, à dénigrer notre système d’éducation (Lecture: les enfants québécois avant-derniers au Canada). Mais qu’en est-il vraiment?

L’étude

Pour se faire une idée de la situation, il faut prendre connaissance de l’étude. Mais…

View original post 1 427 mots de plus

Publicités

Le renouveau syndical et la transparence

Ce qui me motive particulièrement aujourd’hui au Congrès de la CSQ, c’est la commission sur le renouveau syndical qui se déroulera à 14h30, en simultané sur le web, à l’adresse http://congres2012.csq.qc.net . Cette ouverture à partager ainsi ses réflexions, en toute transparence, contrairement à ce que certains tenants de la droite laissent croire, me font affirmer que la CSQ est en avance par rapport aux autres organisations syndicales américaines dans le partage de l’information avec ses membres. Passant de la réflexion à l’action, l’organisation met en pratique le vieil adage qui veut que plus d’information résulte en une vie démocratique plus riche.

À entendre les réflexions partagées au Congrès, les prochaines années seront remplies de défis pour les organisations syndicales québécoises mais elles seront aussi un terreau fertile pour des expérimentations sociales citoyennes. On voit apparaître, ces derniers temps, des assemblées citoyennes de quartier, indépendantes de toute organisation politique partisane, des manifestations spontanées d’un ras-le-bol généralisé face à l’exercice de la démocratie, à tous les paliers. 

À suivre…

Pétition d’une importance capitale

Boycottage d'un journal qui méprise ses artisans

Je boycotte le journal et l'affirme haut et fort! Et vous?

Je vous fait part ici, innombrables lecteurs, d’une pétition d’une valeur inestimable pour les relations de travail au Québec. Pour la justice sociale et le respect du droit du public à une information diversifiée et de qualité. Je vous enjoint de signer la pétition et de la partager avec le plus grand nombre de gens possible.

Par souci de transparence, je tiens à vous mentionner que je travaille pour la CSN. Ce n’est pas mon emploi qui me motive la promotion du boycottage mais bien mes convictions personnelles (qui ont eu un lien direct avec mon désir d’occuper le poste que j’occupe au sein de l’organisation où je l’occupe… la vie est bien faite pareil!)

http://www.csn.qc.ca/web/csn/petition-boycottage-journal-de-montreal

Petit sondage rapide sur le syndicalisme aujourd’hui

Après avoir eu des discussions nombreuses avec plusieurs personnes ces derniers temps, j’ai décidé de créer ce petit sondage sans prétention scientifique pour me faire une idée de ce que les gens pensent du syndicalisme aujourd’hui.

Le sujet ne sort pas de nulle part, je suis conseiller syndical à la CSN (d’ailleurs tout ce qui est écrit ici ne reflète que mon opinion personnelle et non celle de l’organisation pour laquelle je travaille 😉 )

Donc, ce petit sondage: http://www.surveymonkey.com/s/2DSPZYW
Si vous le remplissiez, je vous en serais fort aise!